Retour
Dossiers Thématiques

Economie d'énergie

Economie d'énergie

Constat + ampleur

Vous le savez, le toit est le dernier rempart avant l'évacuation du chauffage vers l'extérieur. Une isolation vétuste voire inexistante peut être à l'origine d'une déperdition énergétique de l'ordre de 30%.

Plusieurs solutions sont mises à votre disposition pour baisser votre consommation d'énergie et ainsi gonfler votre porte-monnaie.

Vous pouvez optimiser votre isolation.
- Via une isolation en rampants :

  • Soit sous rampants
    Il s'agit de faire une isolation sous la charpente. Le plus souvent réalisé avec un isolant (souple ou rigide) un pare vapeur et une finition (Plâtre, Bois...) si la partie sous rampants est transformée en espace habitable
  • Soit sur rampants
    L'isolant est mis sur la charpente avec :
    Des panneaux « sandwich » Les panneaux sont posés sur les pannes. Ils apportent en une seule opération la finition, l'isolation, le contrelattage. Ou du Sarking : Les isolants rigides (naturels ou pas) sont posés sur une volige. Un écran de sous toiture respirant est superposé avant la mise en place des contrelattes.
- Via un isolants sur plancher :
L'isolant rigide, en rouleaux ou en flocons est alors directement posé sur le plancher.

Le Bardage quant à lui , est une isolation par les murs, utilisé en neuf comme en rénovation et permet de supprimer les ponts thermiques et de protéger l'isolant rapporté.

L'aménagement de vos combles est un autre moyen de gain d'énergie. Pour la partie réalisation ce projet s'apparente au projet d'agrandissement mais pour la partie énergétique c'est bien ici que cela devient intéressant. Premièrement vous gagner en surface habitable (la moyenne nationale étant de +60 %) et dans un second temps vous faites une réduction de chauffage de 25% par m2 sur les toits en pente.

Le saviez-vous ? La forme idéale d'une maison devrait être une sphère pour une meilleure répartition du chauffage et une limitation des pertes de calories. Cela étant difficilement réalisable, il a été démontré que la forme la moins énergivore est la toiture en pente. Bonne nouvelle pour la plupart d'entre vous car à ce jour 98%* des maisons ont un toit en pente ! (*source FFTB) Vous êtes dans une démarche honorable, le fait de vouloir rendre ca maison basse consommation est une bonne chose. Mais pourquoi ne pas aller plus loin dans votre raisonnement : Votre maison ne pourrait –elle pas devenir une maison positive, créatrice d'énergie ? Grace à une gamme solaire composée de panneaux photovoltaïques et/ou de panneaux thermiques vous avez la possibilité de subvenir en partie à votre propre consommation de chauffage et d'électricité. La partie 'chauffage' non utilisée pourra être stockée, la partie électrique pourra, quant à elle, être revendue. (Lien site photovoltaïque)

Découvrez les étapes clés

Vous êtes désormais convaincu que cette rénovation vous permettra d'agir efficacement sur les pertes d'énergie. Mais par où commencer ?

Phase de diagnostic :

Construire son projet

Quels travaux envisagez-vous ? En d'autre terme comment exploiter le toit de sa résidence ainsi que ses combles ?

Partie 1 : Optimiser ses combles

Si vos combles ne sont pas accessibles ou vous ne souhaitez pas les exploiter, une isolation par l'intérieure est recommandée, idéalement sur le plancher directement.

A l'inverse vous souhaitez aménager vos combles et les utiliser de manière optimale, deux solutions s'offrent à vous : une isolation par l'intérieur sur les versants du toit, idéal pour des petits espaces à aménager. SI vous souhaitez optimiser le volume de la pièce, une isolation par l'extérieure (Sarking ou panneaux dit « Sandwich ») vous permettra de libérer de la place à l'intérieur et vous assurera une isolation thermique maximale.

Partie 2 : Consommer sa propre énergie

Devenir producteur d'énergie apporte une réponse a de nombreux sujets d'actualité : consommer une partie de sa production et faire des économies, bénéficier d'une ressource naturelle et inépuisable, participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, répondre aux nouvelles réglementations du bâti, valoriser son bien pour ses proches ou une future vente… Les panneaux solaires sont la solution : ils sont installés en toiture pour une production d'électricité et/ou d'eau chaude. De plus, le fait de penser un projet solaire avec un projet de réfection du toit, vous permettra d'obtenir la meilleure isolation possible et s'assurer d'une intégration parfaite entre chaque élément. Vous bénéficierez par la même occasion d'une garantie 30 ans (sous réserve que la pose soit réalisée dans le respect du DTU (document technique unifié) et qu'un entretien du toit et des couloirs d'étanchéité soit réalisé régulièrement.

Dans les 2 derniers cas (projet solaire ou d'isolation par l'extérieur), il est en effet judicieux de faire changer ses tuiles lors de cette intervention, notamment si elles sont en fin de vie ou défectueuses (usure naturelle, porosité...) Vous y gagnerez en coût de main d'œuvre par une intervention unique et bénéficierez des divers garanties (30 ans pour les tuiles et décennales si réalisation par un professionnel).
Votre amortissement financier sera également plus vite atteint.

Quelle esthétique souhaitez-vous donner à votre maison ?

Chaque envie et gout trouvera Sa solution.

Dans le cas d'un projet solaire : une touche moderne avec l'intégration de panneaux solaires se démarquant sur un toit en tuile terre cuite ardoisé ou à l'inverse un aspect plus traditionnel avec des panneaux photovoltaïques discrets, intégrés à la toiture existante, respectant parfaitement l'esthétique environnant.

Dans le cas d'une isolation à chacun sa méthode pour conserver soit le charme des poutres apparentes (brut, repeint style loft..). A l'inverse, l'aspect actuel de votre habitation vous satisfait pleinement et vous souhaitez intervenir avec parcimonie : une isolation par l'intérieur pourra être envisagée sans dénaturer l'aspect extérieur.

Valider son projet au niveau administratif

Si vous réalisez une isolation par l'intérieur, si vous conservez exactement le même aspect de toiture en cas de réfection de toit et/ou isolation par l'extérieur : aucune action administrative n'est à prévoir.

En revanche, si vous modifiez l'esthétique de votre toit avec de nouvelles tuiles et/ou panneaux solaires il vous faudra réaliser quelques démarches :

  • Consultez à la mairie le plan d'urbanisme local (PLU). Il indique la réglementation locale. L'aspect de surface, le vis-à-vis, la forme de la toiture, la hauteur du bâtiment, l'alignement des façades font partie des critères prescrits.
  • Toujours à la mairie, déposez votre déclaration de travaux. Elle expose les contours de votre projet (inclinaison, …)
  • si vous êtes à moins de 500 mètres d'un bâtiment classé, d'un monument historique ou dans une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP) : faites appel aux Architectes des Bâtiments de France (ABF)
  • Pour la partie financement, vérifier les aides qui peuvent vous être attribuées. Renseignez-vous auprès d'organismes tels que l'Ademe, Anah,… pour connaître les aides et subventions possibles pour cette rénovation dite « économie d'énergie »

Contacter le(s) professionnel(s)

Pour une isolation par l'intérieur, si les travaux ne vous font pas peur et si vous avez des connaissances en bâtiment ou travaillez dans ce milieu, vous avez décidé de vous lancer de manière autonome dans cette aventure. Cependant, pensez à respecter les règles de sécurité notamment avec les équipements de protection individuels (EPI).

A l'inverse, si vous n'êtes pas à l'aise ou si les travaux s'étendent à l'extérieur avec un bardage et/ou pose de panneaux solaires, l'intervention de professionnel est très fortement conseillée. Un couvreur ou un artisan spécialisé saura vous apporter l'expertise nécessaire. Pour la pose de tuiles photovoltaïques ou thermiques, un couvreur agrée QualiPV Bât ou un spécialiste sera votre meilleur allié.

Phase de travaux :

Vous êtes à la fin de votre processus : vous avez estimé un budget, définit les contours de votre projet, établit les démarches administratives correspondantes et choisit un professionnel. Il vous reste à approuver le devis effectué par l'entreprise avant de démarrer les travaux.

Valider son devis

Pour vous aider à décrypter un devis avant d'apposer votre signature et ainsi le valider, voici les éléments à vérifier :

Les travaux vont forcément excédés 150€, le devis est obligatoire.

N'hésitez pas à comparer les prestations de plusieurs professionnels afin de trouver le bon rapport qualité/prix. Vous pouvez demander à voir des photos de réalisation et/ou chantiers à proximité pour vous conforter dans votre choix.

Attention aux offres trop alléchantes qui pourraient cacher un manque de professionnalisme ou tout simplement une arnaque.

C'est également à cette étape que vous indiquerez vos choix de matériaux et/ou préférence.

Dans tous les cas, 9 critères doivent être explicites sur le devis : Coordonnées de la société dont numéros d'identification, Coordonnées du client, descriptif détaillé des travaux, délais de réalisation, taux horaire, montant global HT et TTC avec taux de TVA, conditions de paiement, durée de validité de l'offre et les clauses de révision des prix. Le devis doit être édité en 2 exemplaires : 1 pour chaque partie.
Une fois signé, et passé le délai de rétraction légal de 7 jours, ce devis aura valeur de contrat.

Suivi et fin de travaux

Les étapes clés seront :

La mise en œuvre nécessite la mise en place d'éléments de sécurité tels qu'échafaudage, garde-corps, crochets de fixation permettant la mise en place d'une ligne de vie.
La durée de l'intervention sera proportionnelle au niveau de difficulté.

A la fin de l'intervention vous devriez retrouver plusieurs couches d'isolation pour assurer le rôle de protection, de confort et économie :

  1. Couverture du toit avec lattes et contres lattes : elle permet de stopper l'eau et de l'évacuer.
  2. sous toiture : elle évacue les eaux infiltrées par erreur (neige poudreuse...) ainsi que la condensation
  3. couche isolante : elle permet d'augmenter la température des parois intérieures pour limiter décalage avec extérieur (besoin de chauffage réduit). L'été l'effet sera inverse en conservant la fraicheur.
  4. pare vapeur : stoppe la vapeur de l'air intérieur – veillez à ce qu'il soit bien mise en œuvre sur toute la surface et que les raccords soient bien effectués avec la charpente et les châssis. Aucune brèche ne doit être présente.
  5. vide technique recommandé
  6. finitions intérieures (placo dans les combles, ..) : ce sera la base de l'aménagement intérieur et de la décoration Certains matériaux permettent de fusionner plusieurs couches, c'est le cas des panneaux « sandwich ».

A la fin des travaux, veillez à ce que le résultat corresponde avec les éléments du devis (phase de contrôle), c'est à cette étape que les remarques éventuelles doivent être évoquées. Si tout est en règle, le chantier est terminé, vous recevez un récépissé de fin de travaux et le paiement final doit être effectué (facture acquittée) .N'hésitez pas à demander une facture qui pourra vous être demandée par l'assureur en cas de sinistre futur.

Qui m’accompagne ?

  • Entreprise spécialisée
    et/ou
    Couvreur

    Il vous accompagnera tout au long de votre projet, de la phase de diagnostic jusqu'à la fin des travaux. Il sera notamment garant de la conformité de mise en œuvre des tuiles (à respecter pour faire jouer l'assurance en cas de sinistre)

    +Couvreur qualifié: Avec une formation spécifique dont l'appellation QUALIPV, son expertise en projet solaire est optimale. Il connaît toute la chaîne solaire du fabricant à l'installateur, en passant par le distributeur.

    +Electricien: Un électricien est obligatoire pour brancher les panneaux une fois posés par le couvreur. Un plombier est également nécessaire pour le thermique

  • Les vendeurs
    de matériaux

    Si vos travaux sont réalisés de manière autonome, les négociants de matériaux sont à votre disposition pour trouver les produits adéquats.

  • L'architecte
    des bâtiments
    de France

    Il sera également indispensable si vous êtes à proximité d'un bâtiment classé historique (-500m).

Astuce entretien

Conserver de manière pérenne les bienfaits d'une habitation à consommation réduite d'énergie, BBC voire positive, c'est largement réalisable sous certaines conditions

Votre écran de sous toiture a été posé dans le respect des règles de mise en œuvre, théoriquement aucun entretien n'est à prévoir.

Pour votre isolation, veillez à ce que les matériaux soient hors d'eau et inaccessibles aux nuisibles (volatiles, rongeurs..).
Pour les détenteurs de panneaux solaires (photovoltaïques et/ou thermiques), le fonctionnement et le rendement seront proportionnels au soin et traitement apportés.

Fréquence : Contrôle à réaliser 1 à 2 fois par an
A retenir : des matériaux sains, non obstrués et bien ventilés !

Voir toutes nos astuces entretien

Mentions légales | Plan du site | Politique relative aux cookies | IMERYS Roof tiles | IMERYS Solaire | IMERYS PV | Demain-ma-maison.com